Une salle de bain (presque) zéro déchets

Hello!

Bon aujourd’hui attaquons-nous a un monstre producteur de déchets :

De la salle de bain!

Après les courses en septembre, je vous propose un bilan du mois d’octobre avec une salle de bain (presque) zéro déchet (faut pas pousser il y a des trucs que je ne peux pas me passer!)

=> le defi de septembre

Commençons par le commencement : 

Les produits cosmétiques!

Il faut l’avouer, le principal point qui remplit la poubelle dans la salle de bain ce sont les produits cosmétiques : gel douches, shampoings, dentifrices, gel à raser, maquillages, démaquillants…

J’ai fait il y a peu de temps un article détaillé où vous pouvez retrouver un lien vers les produits que j’utilise, leur coût au mois et à l’année et un comparatif avec l’emballé!

=> Mes cosmétiques zéro déchets

Ce qu’il faut avoir en tête pour passer au zéro déchet sur ce point là c’est que vous ne pourrez pas remplacer chacun de vos produit par un équivalent solide (ou si mais ça va vous coûter le PIB du pays), il faut vous dire que le moins c’est le mieux!

Est-ce que votre peau a vraiment besoin des 3 produits différents pour vous démaquiller? ou des 2 crèmes différentes matin et soir? vos cheveux ont vraiment besoin de shampoing + après-shampoing+masque+révélateur+démêlant? bref : faites au plus sain!!

Passons maintenant aux déchets que j’appelle « invisibles » :

ceux auxquels on ne pense pas forcément car on ne les jettent pas tout les jours ou parce qu’ils sont petits donc prennent peu de place!

  • les brosses à dents : à jeter tout les 3 mois elles ne remplissent pas énormément la poubelle me direz-vous? oui mais sur une vie entière…. si vous vivez 80 ans cela fait pas moins de 320 brosses à dents jetées!!! voilà ce qu’on utilise chez nous (notre solution n’est peut-être pas la vôtre, je vais donc vous proposez toutes les alternatives que je connais) : les enfants ont des brosses à dents en bambou de chez smiloh, complètement compostables elle ne génère pas de déchets (leur impact écologique en terme de voyage est néanmoins à prendre en compte), pour ma part, le bambou n’était assez dur pour moi, j’ai quelques soucis bucco-dentaire et j’aime que mes dents soient frottées, j’ai opté pour une brosse à dent Lamazuna, de fabrication française, le manche est en plastique et seule la tête se change, la marque propose une solution de recyclage des têtes de brosses à dents également! Mais ce sont nos solutions! il y en a d’autres: le siwak petit bâtonnet à mâcher, c’est une racine aux propriétés stupéfiantes! l’OMS recommande même son utilisation depuis de longues années, mais étant cultivé au moyen orient l’acheminement reste un point noir. Sinon pléthore de marque lancent leur brosses en bambou, à tête rechargeable, etc… a nous de trouver ce qui nous convient!
  • les cotons-tiges : qui n’a pas vu la photo de cet hippocampe entouré autour d’un coton-tige? symbole de la pollution plastique des océans… 4 alternatives s’offrent à nous : le coton-tige en carton et coton : recyclable il pollue moins, ou l’oriculi : petit bâtonnet de bois, on le passe sur le pavillon et juste à l’entrée de l’oreille et c’est tout, utilisable plusieurs années et entièrement compostable (puisque en bois) c’est la solution que nous avons choisis, le cure oreille : un peu différent de l’oriculi, le cure oreille était le coton tige de nos arrière grands-parents, en fer il s’utilise des années! et sinon : rien! il est prouvé que le cérumen est une protection naturelle contre les bactéries, et que le mieux serait de laisser nos oreilles tranquilles, faire leur boulot seule!
  • Les cotons à démaquiller : investissez dans du lavable! j’en ai une 20aine qui me servent pour le débarbouillage, le démaquillage, le maquillage (si ça bave), une fois sale hop à 40 degrés dans la machine avec le reste du linge et on en parle plus!
  • Le papier toilette (ATTENTION SUJET SENSIBLE) : pour notre part nous sommes passés aux lingettes lavables humides (je suis partie du principe que je nettoie les fesses de petit renard ainsi à chaque change alors pourquoi pas nous?), j’ai 2 bacs : 1 avec les lingettes humides propres, 1 pour les lingettes sales (qui est le même que les couches lavables) MAIS j’ai quelques rouleau de papiers toilettes si j’ai des invités (quand même …)

Et puis je n’ai pas de buanderie, c’est ma salle de bain ma buanderie alors si vous voulez tout savoir lisez mon article sur les produits ménagers!

=> le ménage zéro déchet

Que dire de plus? La salle de bain est pour moi la pièce où il est le plus simple d’éliminer les déchets, alors à votre tour?

XOXO

Angèle

2 commentaires Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s